Tuiles sculptées

À Xishan et Dongshan (à Dongting), les habitations de la dynastie Ming sont toutes décorées de tuiles sculptées. Selon certaines études, à l’ère Jiajing de la dynastie Ming, l’art des tuiles sculptées avait atteint leur apogée. À l’ouest du bourg de Lumu dans la banlieue nord de Suzhou, se trouvaient des fours impériaux où l’on fabriquait des tuiles carrées. Elles étaient appelées « tuiles d’or » sous la dynastie des Qing. En raison de la dure texture des matériaux des tuiles, on les appelait également les « tuiles dures ». Sous les dynasties Ming et Qing, en particulier à l’ère Kangxi, la production a augmenté mais les ateliers étaient assez grossiers. Aux ères Qian et Jia, la technique a progressé, les tuiles sculptées étaient non seulement de grande envergure et fabriquées en grande quantité, mais leurs techniques étaient extrêmement complexes. À la fin de l’ère Jiaqing, l’industrie des tuiles sculptées était en déclin. Les tuiles sculptées de Suzhou sont utilisées principalement à la décoration intérieure et extérieure des bâtiments. On les trouve sur les porches des salles de réception, sur les panneaux de leurs murs, ainsi que sur les pignons des toits et « épaulettes des robes ». Les thèmes sont relatifs aux histoires, contes, fleurs, oiseaux, monstres, symboles de bonheur et à la calligraphie. Les techniques comprennent la gravure, les reliefs et dessins de lignes. Les œuvres sont très fines et vivantes, d’une grande élégance de styles.


© 2012 Tous droits réservés Suzhou Taihu Lake Tourism Development Co., Ltd.